AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tokyo high School recrute > ici <   |   Nous avons besoin de garçon rapidement  |   Attention attention, les heures de colles vont être distribuer à ce qui le méritent .

Partagez | 
 

 Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura Anna

The Angel Of Hell
►The Angel Of Hell◄
avatar

♣ Messages : 334
♦ Age : 24
♣ Date d'inscription : 25/05/2010
♣ Localisation : Derrière toi chaton
♣ Humeur : A croquer.

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]   Dim 20 Juin - 4:16

Sécher les cours c'était serte pas bien, mais quand cela fait 100 fois que vous revoyez la même leçon cela devient laçant et lourd et puis, parfois vous avez des choses plus intéressantes à faire comme vous calez sur le toit du lycée pour dessiner le paysage. Par paysage j'entends, les quelques arbres qui décorent la cour, puis derrière, les nombreux immeubles et les voitures qui ne peuvent même pas se compter...Oui, c'était plus intéressant de compter les voitures blanches passer que de plusieurs heures le cul assit sur une chaise inconfortable à écouter un vieux parler et radoter.

Pour ne pas changer ses habitudes, Sakura, comme tous les mardi sèches les cours, maths, Français, sport... Le seul qu'elle ne sèche pas c'est le chant et la musique et cela n'est pas étonnant étant donné que Sakura veut devenir une grande star, reconnu pour son talent...

Errant dans les rues de la ville bondaient de personnes bruyantes, la rose marchait tranquillement, évitant toutes personnes qu'elle croisait sur son chemin comme si c'était automatique. Vêtue pour ne pas changer d'un haut noir, décolleté avec une tête de mort au niveau de la hanche droite et d'un pantalon de la même couleur avec des chaines qui le décorent et de quelques babioles à pique qui lui sert de bijoux, Sakura avait les écouteurs dans les oreilles, se repassant comme chaque mardi une musique particulière en boucle., C'était exactement celle qu'elle écoutait lorsque sa soeur était venue au monde, elle était restée graver dans sa tête ne sachant pas pourquoi cette chanson là hanter, jusqu'à son père lui avoue que c'était la chanson qu'il avait mis dans les oreilles de Sakura pour qu'elle n'entende pas les hurlements de douleur de sa mère. Il faut dire que pour une fois dans sa vie, cet homme avait agi comme il le fallait, ça permettait à Sakura de ne pas avoir le souvenir des cris de douleur de sa mère avant sa mort, mais une douce musique...

Sakura n'avait toujours pas compris pourquoi sa mère avait sacrifié sa vie pour mettre au monde Ashelia, surement parce qu'une mère doit toujours protéger son enfant. Mais il y avait une tout autre raison à cela... Ce n'est probablement pas encore le moment pour Sakura de le découvrir, mais un jour viendra où elle comprendra le choix de sa mère. Bien entendu, elle ne lui en voulait pas d'avoir pris cette décision, grave à ça, elle avait une petite soeur, quelque chose qu'elle devait protéger, quelqu'un pour qui elle serait utile et c'est bien pour le bonheur et la tranquillité de sa soeur qu'elle avait décidé de monter ce fameux groupe des googai...Avoir tous les droits dans l'école et faire la loi, quoi de mieux pour lui éviter les problèmes...

La jeune fille à la chevelure rosâtre s'arrêta doucement devant une vitrine qui venait d'attirer son attention... La vitrine d'un bijoutier pour être exacte... Elle posa doucement ses fines mains sur la vitrine et colla son front contre celle-ci, frissonnant en sentant la différence de température entre son corps et la vitre, elle ferma un instant les yeux et les rouvrit doucement en voyant deux colliers différents... Elle avait envie de les achetés tous les deux, mais vu le budget qu'elle avait sur elle, elle ne pouvait pas se le permettre et il était hors de question qu'elle touche à l'argent que ce satané empereur lui envoie, oui, elle n'aime pas dire que c'est son père et elle a ses raisons...

Elle soupira doucement et regarda les colliers chacun leurs tours, elle avait le choix entre un collier en argent avec un joli pendentif en tête de mort ou encore un collier avec un coeur coupé en deux... Elle resta figeait un instant, ne faisant même plus attention aux nombreuses personnes qui passaient ou la bousculé presque et continua de fixer les deux bijoux avant de finalement soupirer et d'entrer dans le magasin pour acheter le collier avec le coeur... Elle donnera l'autre moitié à sa soeur...

Sortant du magasin elle se dirigea comme d'habitude le mardi dans le fleuriste de la rue qui expose de magnifiques fleurs devant l'enseigne de son magasin pour acheter des roses blanches, les roses préférer de sa mère... Les tenant la tête en bas elle reprit doucement la route, écoutant toujours cette musique qui ne cessait de se répéter elle reprit la route pour le cimetière. Lieux peu fréquenté, il faut l'avouer, mais Sakura aimer bien cet endroit, c'était calme, reposant et surtout sa mère y était enterrée...

Elle franchit d'un pas lent la grande barrière blanche du cimetière et s'aventura doucement dans les nombreuses allées de tombe. Des tombes en marbres, en granites ou toutes autres pierres, mais elles étaient toutes magnifiques, du moins pour Sakura...


Elle continua de marcher, sachant exactement où elle allait puis elle s'arrêta d'un pas net devant une tombe de marbre noir... Elle l'a contempla un long moment, ne bougeant pas d'un poil, juste ses cheveux qui lui caressent le visage alors que le vent se fait sentir...

Elle serra doucement la main, serrant les dents avant de se couper profondément avec les épines des roses, mais cela ne la fit pas pour autant relâcher sa forte prise sur les tiges des fleurs. Elle inspira profondément et finit par poser les roses blanches, maintenant décoré de quelques traces rouges, sur la tombe. Elle garda tout de même une rose dans la main et alla la poser sur la tombe d'une petite fille que personne ne venait voir. Il n'y avait jamais de fleur sur sa tombe sauf la rose que Sakura pose chaque semaine sur sa tombe...Si elle ne pense pas à elle, qui le fera ? Même si elle ne la connait pas.

La rose regarda de nouveau la tombe de sa mère, la musique résonnant dans ses oreilles. Elle serrait toujours les dents, puis finalement, au bout de quelques minutes, elle se laissa tomber à genoux face au marbre noir et laissa ses larmes coulaient comme chaque mardi, c'était le seul moment dans sa vie où on pouvait la voir pleurait, la voir si fragile alors qu'à l'école elle se montre comme quelqu'un de dure et d'insensible...

- Je te hais…


Un « je te hais » qui voulait en réalité dire, tu me manques...Mais pour ne pas changer, Sakura avait beau montrer ses larmes, mais elle ne disait pas les choses directement, comme pour son fameux, ce n'est pas terrible qui veut en réalité dire « j'aime beaucoup »... Elle ne faisait même pas attention à la personne qui était arrivée dans le cimetière...

#_________________

Je suis l'ombre de moi meme, osera tu plongé avec moi dans les ténébres Invité ?
♫ Thème
Huit Buzy
Six Roses @~'~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokio-high-school.forumactif.org
Yoru Kokoro


avatar

♣ Messages : 31
♦ Age : 23
♣ Date d'inscription : 18/06/2010
♣ Localisation : ♫~~Dans les nuages~~♫
♣ Humeur : ♫~~Une certaine humeur...c'est sûr~~♫

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]   Dim 20 Juin - 5:11

Ce mardi après-midi Yoru n'avait aucun cours, c'était bien le seul avantage de son emploi du temps. En sortant de son dernier cours de la matinée, il se dirigea vers le pensionnat pour y prendre un sac en bandoulière contenant de l'argent et un mp3 accompagné de son casque qu'il mit aussitôt autour de son coup et il glissa le mp3 dans la poche de son large pantalon gris lin. Yoru avait décidé de profiter de ces après-midi libres pour visiter la ville. Une bien grande ville...Presque trop grande pour lui, il lui serait bien trop facile de s'y perdre.

Yoru descendit, en courant, les escalier qui rejoignait le pensionnat à la rue et tourna à droite, il était midi et il avait décider de manger à l'extérieur, un sandwich à emporter ferait l'affaire pour s'arrêter dans un coin tranquille où il pourrait écouter sa musique. A quelques mètre de là où il se tenait il y avait justement une sandwicherie, les prix étaient un peu plus cher que dans des villes plus petites. Malgré cela il acheta quand même deux sandwich de taille moyenne, une boisson, une pâtisserie et une pomme. Ah c'est ça d'être un garçon, on a grand appétit ! Sitôt acheter, Yoru partit à la recherche d'un coin tranquille pour s'installer et se retrouva finalement dans un petit parc ou peu de personnes circulaient. Il s'installa sur un banc puis mis sa musique, une musique qu'il n'avait encore jamais remarqué dans sa playlist, il faut dire qu'il avait tant de musique qu'il ne se souvenait pas de toutes.

Une fois ce petit repas finit Yoru se leva et entama sa déambulation dans la ville tout en mangeant sa pomme. Il avait réglé le la musique de façon à ce qu'elle tourne en boucle pour bien s'en imprégner et pouvoir la chanter sans avoir besoin du son et des paroles de la musique à côté de lui. Bientôt il se retrouva devant un portail blanc...et il ne savait pas où il venait d'atterrir, ses déambulation le perdrait...il ne savait déjà plus quel chemin il avait emprunté pour arriver jusqu'ici.

Yoru regarda autour de lui et aperçu une pancarte où il pouvait lire un écriteau rouge foncé sur fond blanc :

Cimetière de Tokyo


C'était bien joyeux tout ça...mais maintenant qu'il était là autant rentré à l'intérieur pour voir les belles tombes qui devait s'y trouver. Il poussa alors le portail blanc qui grinça un peu, puis le referma derrière lui. De là où il se trouvait il avait une vue d'ensemble du cimetière, de magnifiques tombes se dressaient plus majestueusement les unes que les autres. Yoru pénétra alors dans ce lieu privé. Encore une fois il déambula, cette fois dans les petites allées du cimetière, c'était un vrai labyrinthe et c'était pourtant si organisé.
Pour l'instant Yoru n'avait croisé personne...mis à part quelques chats qui marchaient entre les tombes ou sautaient de tombes en tomes pour s'évanouir dans la nature. La musique tournait encore en boucle, il en connaissait maintenant pratiquement la moitié, elle était assez simple à retenir.
Yoru ne faisait maintenant presque plus attention à là où il marchait et se pris les pieds dans une grande tombe, il avait bien failli tomber mais c'était rattraper de justesse. En relevant la tête, il aperçut plus loin une fille, quasi allongée sur une tombe fleurit de roses blanches. Il enleva son casque, la musique s'entendait quand même encore et tournait et tournait en boucle, il en connaissait maintenant les trois quarts. Yoru s'approcha doucement et sans un bruit de la fille et la tombe aux roses blanches. Il l'entendit...elle sanglotait, la fille aux cheveux rose, il ne la reconnut pas et il faut dire que jusque là Yoru n'avait pu la voir. La musique se faisait encore entendre, il avait oublié de l'éteindre, et elle cachait un peu le son des sanglots.
Yoru tourna la tête et vit la petite tombe avec une rose blanche, ça devait être les même roses que celles de la tombe d'à côté. Cette fille devait être gentille pour avoir apporté une rose pour une petite tombe. D'ailleurs cette rose blanche était l'unique qui ornait le petit monument funèbre.

Yoru voulut laisser la fille seule, en général il valait mieux laisser une personne seule lorsqu'elle se rendait sur une tombe, c'était toujours un moment intime entre cette personne et la personne défunte. Parmi les sanglots il entendit un "Je te hais..." Cette personne, détestait-elle à ce point le défunt qui habitait ce tombeau, ou l'aimait-elle au point de ne pas lui pardonner d'être partit ?
En voulant se retourner pour sans aller, Yoru marcha par mégarde sur une branche, dont le bruit du craquement sec résonna dans le cimetière vide. Trop tard pour s'en aller discrètement, il se retourna alors vers la silhouette de la fille habillée de noir.

Désolé , je ne voulais pas vous déranger...


Il avait baisser la voix vers les dernières syllabes et la musique qui sortait de son casque recouvrait ces dernières syllabes. Yoru regarda l'adolescente avec des yeux triste.

C'était quelqu'un de votre famille ? Ah pardon je ne devrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas.


Yoru afficha un petit sourire gêné et mis ses mains dans le dos, il se balançait sur ses talons au rythme de la musique. Et il regardait la fille tout en la détaillant, elle était jolie, des cheveux rose, un beau corps, une belle peau, des vêtements noir qui lui soulignait sa belle silhouette. Il lui adressa finalement un sourire, il fallait bien un peu de joie dans toute cette tristesse que représentait le cimetière, bien que ses tombes soient belles et fleuries ça restait un cimetière avec des cadavres sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Anna

The Angel Of Hell
►The Angel Of Hell◄
avatar

♣ Messages : 334
♦ Age : 24
♣ Date d'inscription : 25/05/2010
♣ Localisation : Derrière toi chaton
♣ Humeur : A croquer.

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]   Jeu 24 Juin - 2:23

C’était le rituel de chaque année qu’elle partager toujours seul, ne demandant jamais à sa sœur de l’accompagnée, trop peur de découvrir comment elle réagirait, peut être qu’elle n’avait pas encore digéré la mort de leurs mère, enfin…Le fait que leurs mère soit morte suite à sa naissance plutôt…Cela devait être encore plus dur à vivre que ce que Sakura vit… Peut être pas finalement…Ce sont deux situations différentes…Sakura avait vu sa mère mourir alors que Ashelia est la cause de sa mort…Elle souffrait toutes les deux, mais d’une façon différentes…

La rose restait à genoux face à le tombe, sans faire le moindre mouvement alors que ses cheveux rose lui caressent doucement le visage du à la légère brise de vent. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de se lever, les écouteurs toujours sur les oreilles, mais le son moins puissant qu’avant, juste assez fort pour l’entendre résonnait dans les oreilles.

Elle glissa doucement ses doigts sur le marbre noir et se redressa doucement pour finalement se relevait, ne quittant pas pour autant la tombe de sa mère… Elle ne voulait pas partir, elle était même prête à passer la nuit sur cette tombe, mais Ishimaru s’inquièterait surement étant donner que c’est son colocataire et qu’on plus, il n’a rencontré de son passé qu’elle jusqu’à présent…

Elle retira doucement ses écouteurs, laissant tout de même la musique se répéter encore et encore, elle voulait écouter le chant des oiseaux mêler à cette fameuse musique qu’elle écoute, elle ne faisait même pas attention à la personne qui se trouver dans son dos, a vrai dire, elle était ailleurs, dans les nuages…En réalité, elle se revoyait, enfant, sur les genoux de sa mère qui jouait avec elle…Que de bons souvenirs…

Puis alors qu’elle si attendit le moins, elle entendit un craquement. Elle se retourna sur elle-même avant de faire face à un jeune homme, enfin, probablement un jeune homme…Difficile à dire avec ses cheveux et son visage aussi fin, mais…Son odeur…Sa ne trompe pas…

Sakura le regarda longuement, le détaillant de haut en bas avant que ses oreilles ne détectent le son qui s’échappait des écouteurs du jeune homme. Un air familier, plus que familier…Elle s’approcha doucement de l’inconnu et attrapa du bout des doigts, un des écouteurs du jeune homme avant de doucement le portait à une de ses oreilles avant de prendre un de ses écouteurs à elle avant de le placer délicatement dans une des oreilles, laissant ses doigts sur l’oreille de celui-ci avant de plongeait son regard dans le sien…

Elle n’avait pas grand-chose à dire, il n’y pouvait rien si la curiosité l’avait poussé à s’approcher d’ici et si cette branche c’était retrouver derrière son pied au moment où il désirait, elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle aurait fait la même chose.

Elle ferma doucement les yeux et se contenta d’écouter la musique se répéter…Drôle de coïncidence que de tomber sur quelqu’un par hasard et qui écoute la même musique que vous, la laissant se répéter alors que vous écoutez cette musique un jour par an…

- C’était ma mère…

Dit-elle doucement…Il valait peut être mieux qu’il l’apprenne de sa bouche, après tout, il lui suffisait de regarder sur la tombe pour le savoir…Elle ré ouvrit doucement les yeux, plongeant de nouveau le regard dans celui du jeune homme, restant silencieuse…

#_________________

Je suis l'ombre de moi meme, osera tu plongé avec moi dans les ténébres Invité ?
♫ Thème
Huit Buzy
Six Roses @~'~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokio-high-school.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mardi comme les autres...Quoi que...[Yoru Kokoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#_Tokyo High School :: Tokyo -RP :: # Quartiers Est :: # L'église et le cimetière-