AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tokyo high School recrute > ici <   |   Nous avons besoin de garçon rapidement  |   Attention attention, les heures de colles vont être distribuer à ce qui le méritent .

Partagez | 
 

 Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hénédine G. Quinn

Poupée Tueuse
Poupée Tueuse ♥
avatar

♣ Messages : 62
♣ Date d'inscription : 02/06/2010

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Jeu 10 Juin - 22:39

    « Driiiiiing ! Driiiiing ! Driiiing ! »
    Un réveil vola dans une chambre. S'écrasant contre un mur pour finir en morceau. Hénédine ouvrit les yeux, il était beaucoup trop tôt pour elle. C'était de la torture. Elle s'étira en s'asseyant dans son lit. Puis elle mit un pied par terre et poussa sa couette, dévoilant ses fines jambes couleurs cocaïne. D'ailleurs, en parlant de ça, elle devrait remettre son affaire en marche. Elle trouverait bien une solution, de toute manière, sa réputation l'aurait surement précédé. Elle marcha à pas lents jusque dans les douches et passa une demie heure sous l'eau chaude. Ce n'était pas vraiment bon pour la réveiller mais, c'était très agréable. Elle regarda ensuite son portable, qui avait eu la chance de ne pas servir de réveille ce jour-là et vit afficher 7 h 30. C'était bon, elle avait le temps. Elle se passa de l'eau froide sur le visage ce qui eu pour effet de la réveiller en un clin d'oeil et retourna dans sa chambre vêtu de sa simple serviette de bain. Elle ouvrit son armoire et laissa tomber la serviette, cherchant ce qu'elle allait mettre aujourd'hui. Il faisait plutôt chaud mais, une fine pluie tombait. Enfin, ce n'était pas vraiment dérangeant. Elle aimait la pluie. Elle enfila des sous-vêtements à la va vite, il était surement beau mais, personnes ne les verraient alors, pas besoin de choisir avec soin. Elle passa ensuite une jupe beige, une chemise blanche sur laquelle elle ajouta un pull marron colle en v et des bottes marron avec un léger talon. Elle se maquilla légèrement, un maquillage à peine visible et mit quelques bijoux. Elle chercha ensuite son sac pendant une bonne vingtaine de minutes. Elle le trouva enfin en ce rendant compte que comme toujours, elle était en retard. Ce n'était tout de même pas une raison pour se presser, elle marchait donc calmement dans les couloirs désert. Elle pensait, comme elle le faisait la plupart du temps pour ne pas s'ennuyer, à tout et n'importe quoi. Elle pensait présentement aux googais. C'était étrange, elle trouvait qu'elle y avait sa place mais, en même temps, elle ne la trouvait pas. Elle n'était pas le style 'fifille à papa' qui ne peut pas faire un pas toute seule. Non, elle, elle arrivait à se faire de l'argent et à se défendre elle-même. Elle pensa d'ailleurs que quelque chose lui manquait. Elle fouilla dans son sac et y trouva ses couteaux. C'est bon, elle était au complet. Elle se demanda si elle avait vraiment sa place puis, en vint à la conclusion qu'elle s'en fichait royalement. Les gens ne servaient à rien et leur avis encore moins. Elle n'avait besoin de personne et sa place, elle se la faisait elle-même !

    Elle arriva enfin devant sa salle, poussant un soupir elle poussa la porte. Elle jeta un regard au professeur et ne trouva pas utile de s'excuser. De toute façon, son statu de Googai la protégeait des reproche. D'ailleurs, c'était parfois ennuyeux d'être favorisé ainsi. Elle partie s'installer dans le fond, près de la fenêtre. C'était la seule place qu'il restait en même temps. Elle ne prêta pas attention à la personne qui était assise à côté d'elle ... et shoota dans sa chaise en passant pour s'asseoir. Bien sûr, elle ne s'excusa pas. Elle ne s'excusait jamais de toute façon ... Elle n'allait pas faire d'exception aujourd'hui. Elle ne sortie pas d'affaires et n'écouta le professeur qu'à moitié. Elle avait la plupart du temps des assez bonnes notes. Mais, ce n'était jamais grâce à ce qu'elle suivait en cours. Elle parcourra la classe des yeux et poussa un long soupire. Mais, quel ennui ! Elle regarda son voisin un cour instant, ce demandant si elle allait lui parler histoire de passer le temps. Puis elle haussa les épaules. Non, ce n'était pas forcement utile. Elle sortie son Ipod de son sac et mit ses écouteurs dans ses oreilles. Continuant d'observer les alentours et ses 'camarades' de classe. Elle commençait à remuer la tête en rythme avec la musique. Ce fichant totalement de ce qu'allait penser le professeur de son manque d'attention. Elle se tourna légèrement, dos à la fenêtre et shoota à nouveau dans la chaise de son voisin.

      - Merde !


    Elle ne le regarda même pas et pensa que vraiment, ces bureaux étaient tous trop prêts l'un de l'autre ! Elle regarda un moment ces oncles et leva les yeux au ciel. Comment cela elle a une attitude de 'je m'en fous absolument tout' ? Non mais, vous vous attendiez à quoi ? Elle avait beau être une googai, peu de gens étaient au courant. C'est vrai, elle était plutôt discrète et pour l'instant à par les autres googais, personnes ne savaient qu'elle faisait partie de ce comité. C'était d'ailleurs un point positif pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikichi Ishimaru

→ The blue panther ←
→ The blue panther ←
avatar

♣ Messages : 171
♦ Age : 24
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : Derrière toi... *SBING* Tu l'as vu mon poing ?!
♣ Humeur : J't'en pose moi des questions ?!

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Ven 11 Juin - 14:56

Le sommeil... Voilà une chose qu'Ishimaru perdait de jour en jour. Chaque fois qu'il faisait quelque chose qui pouvait entacher sur son moral, il lui arrivait de ne pas dormir de la nuit tout simplement. Et dernièrement, il avait fait une chose qui l'avait un peu ennuyé comme dirait l'autre... En effet, il avait fait une chose qu'il regrettait d'ailleurs énormément. Un viol, voilà une erreur qu'il ne réparerait sans doute pas. Et encore une fois, cela lui avait coûté une nuit à réfléchir, penser à ce que sa mère lui aurait dit en apprenant cela. Sans doute la même chose qu'à chaque fois : "Tu devrais prendre exemple sur ton frère". Il se remémorait cette phrase encore et encore, rien que pour le simple son de sa voix en fait. C'était un réconfort comme un autre et cela lui permettait également d'apprendre de ses erreurs, pour ne pas les répéter. Cependant, une chose qu'il n'hésitera pas à refaire encore et encore, c'était bien d'insulter cette bande d'enfants de riches qui se croyaient tout permis, juste parce qu'ils avaient des "haut placés" dans leur famille. Pourquoi montrer du respect pour ce genre de personne qui ne lui adresse que des regards de supériorité ? Après tout, il n'en avait strictement rien à faire de cette bande d'idiot qui croyait tout savoir. Leur fameux morceau de carton à la couleur rouge ? Il s'en contre fichait totalement.

Après tout, qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire d'avoir ce fameux carton ? Rien du tout ! En effet, il paraîtrait que ces choses étaient donnés pour qu'ensuite, chaque élève de l'école s'attaque à la personne portant ce dernier. Voilà une chose d'intéressante, car pour un véritable barbare tel qu'Ishimaru, il n'y avait rien de mieux dans ce bas monde ! Des bagarres encore et encore, voilà tout ce dont il avait besoin dernièrement pour se défouler. Il en voulait un et finirait bien par l'avoir ! Après tout, rien au monde ne pouvait effrayer le jeune homme à la chevelure azur. Il le prouverait quoi qu'il arrive. D'ailleurs, aujourd'hui c'était le grand jour. Il avait enfin rencontré les autres élèves de sa classe, si cela n'était pas ironique... Tout ce qu'il espérait en tout cas, c'était de ne point avoir de Googais dans sa classe, cela serait assez dérangeant pour être franc. Sans plus attendre, il se redressa doucement, alors qu'il se trouvait allonger sur le toit du bâtiment de "l'internat". Il ouvrit la porte qui menait aux escaliers, se dirigeant rapidement vers ma chambre qui portait le numéro un, afin de prendre d'autres vêtements, à savoir un pantalon blanc et un t-shirt blanc, sans manche. Il s'habilla rapidement avant de prendre son sac à dos assez léger pour son premier jour de cours, sortant de la chambre sans un mot. Il n'avait d'ailleurs pas remarqué si sa colocataire était présente ou non et pour être honnête, il s'en fichait un peu. Il n'avait pas de raison de lui parler à longueur de journée avec ce qu'elle avait fait de sa photo après tout.

Maintenant, il ne lui restait qu'un seul petit détail à régler... Trouver la classe dans laquelle il aurait cours ! Il ne connaissait pas du tout cet établissement scolaire et après tout, il n'avait pas un très bon sens de l'orientation. Tout ce qu'il pouvait supposer, c'était que le lycée se trouvait juste face à lui quand il était sortit du bâtiment des internes, étant donné qu'il voyait un assez large édifice. Sans plus attendre donc, il se mit en route vers ce dernier, dans lequel il pénétra tout en gardant un air stoïque. Maintenant, le plus dur était à faire... Trouvé sa classe. Il ne savait d'ailleurs pas quelle heure il était et encore moins s'il était en retard ou non. Il marchait donc à son aise sans pour autant se presser. C'était presque s'il n'était pas en train de faire une petite promenade de santé en fait... Bien que pour lui, c'était chiant de sentir encore cette odeur... L'odeur du "travail" et des cerveaux qui réfléchissent. Réfléchir... Voilà une chose qu'il ne faisait pas durant les cours. Il ne trouvait pas cela intéressant et encore moins amusent en fait. Mais quoi qu'il en soit, il voulait tout de même participer au premier cours, c'était la moindre des choses. Il avançait lentement, jusqu'à croiser un élève qu'il empoigna par le col, le regardant d'un regard assez furieux, lâchant sur un ton sec "Oï bouffon ! T'sais pas où est là classe des 4ème ?!" Bien évidemment, il lui répondit que la classe était juste derrière lui. Il tourna lentement la tête avant de remarquer qu'il disait vrai. Sur le moment, il commença à rire nerveusement, alors que son vis à vis faisait de même. Grave erreur. Il eu droit d'ailleurs un violent coup à l'arrière du crâne "Qui t'as dit de rire imbécile ?!" avait-il rétorqué aussi rapidement. Après cela, il ouvrit la porte de la classe, voyant avec stupéfaction qu'il était en retard.

"-D'où venez-vous jeune homme ?


-Bah... De dehors...
*Dit-il en pointant la porte derrière lui, qu'il ferma d'ailleurs avec fracas*

-Vous devez être nouveau je suppose... Allez vous asseoir !


-Pfff... Vieux con.
"

Après cette brève discussion, Ishimaru se mis à marcher en direction du fond de la classe, regardant ses "camarades". Entre une bande d'intellos qui écoutaient le professeur comme de vulgaire zombie et d'autres qui le regardaient comme s'il était un être venu de l'espace. Mais sur quelle bande d'imbécile était-il tombé ?! Ce n'était pas sa chance... Il arriva finalement au fond et regarda la seule place libre, qui se trouvait juste à côté d'un type qui le regardait d'un air un peu provocateur. Il jeta son sac sur le bureau avant de se diriger vers la chaise, que son futur voisin ne voulu pas lui laisser. En voilà un qui cherchait les ennuis... Et bien sans plus attendre, Ishimaru envoya son pied dans ce dernier, pour ensuite s'asseoir doucement sur sa chaise, posant tranquillement ses jambes sur son bureau.

"Bah tu vois ? C'était pas si dur de me laisser cette place~."



#_________________


Four Buzzy
Four Roses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hénédine G. Quinn

Poupée Tueuse
Poupée Tueuse ♥
avatar

♣ Messages : 62
♣ Date d'inscription : 02/06/2010

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Sam 12 Juin - 0:37

    Elle était plongée dans ses pensées, ne s'occupant absolument pas de ce qui se passait dans la classe. Il faut dire que ces gens et cet endroit devenaient très rapidement inintéressante. Elle décida donc de fixer l'extérieur. Ce n'était pas beaucoup plus intéressant mais, nettement plus actif tout du moins. La musique raisonnait à faible volume dans ses oreilles, lui permettant d'entendre tout de même la classe ... Noté la différence entre 'entendre' et 'écouter'. Elle revoyait son enfant, moment divin de tous les bonheurs. Traiter comme une princesse par des mafieux tous plus étranges les uns que les autres. Fille du grand parent. Pourtant, elle n'avait pas vécu la même jeunesse que tous les gosses de riches pas foutu de se faire cuire un oeuf sans demander de l'aide. Non, elle, elle avait été élevée en tant que tueuse ! Elle savait tout faire elle-même. Car, si un jour la police la recherchait, elle devrait se débrouiller. Elle était donc indépendante et n'avait besoin de personne. Mieux, elle ne voulait de personne. Solitude, grande amie qui ne vous peut vous décevoir. Un sourire s'afficha lorsqu'elle repensa à sa première mission. C'était vraiment le bon temps. Enfin, maintenant c'était terminé. Enfin, pour l'instant et ne restait plus que l'ennui d'avoir atterri ici. D'accord, elle était là de son plein gré mais, si elle avait su qu'elle s'amuserait si peu, elle serait retournée en Italie ! Elle soupira en tournant la tête vers le professeur qui la regardait bizarrement. Elle haussa les épaules, elle s'en fichait comme de son premier rail de coke. Elle commença à griffonner des dessins très approximatifs sur la feuille qu'elle avait sortie de son sac. Ce n'était vraiment pas du grand art mais, il fallait bien passer le temps, non ?

    Elle ne releva pas la tête quand quelqu'un entra dans la salle, pas plus que quand le professeur lui parla. Elle se fichait éperdument des nouveaux. Elle se fichait un peu de tout le monde d'ailleurs. Elle relava par contre la tête quand son voisin vint s'écraser juste à côté de ses pieds. Elle haussa un sourcil et retira un de ses écouteurs. Relevant doucement la tête pour observer la personne ayant délogé ce truc de sa chaise. Il était grand, beaucoup plus qu'elle et avait les cheveux ... bleus ? Et bien, une chose plutôt peu commune dirons-nous. Elle l'observa comme cela un moment pendant que la chose au sol rampait pour regagner sa chaise. Elle lui donna un coup de pied ... histoire de lui compliquer légèrement la tâche. Elle aimait bien le voir faire le verre de terre ainsi au sol. Enfin, elle se désintéressa du truc rampant pour reposer son regard aux mille bleus sur la chose qui avait envoyé ce gars au tapis. Elle fit un fin sourire, à peine visible et dit d'une voix mélodieuse bien que légèrement rauque (oui, la coke, ça laisse quelque marque).

      - Y'a pas à dire … Classe.

    Il fallait l'avouer, son ton n'était pas clair. On pouvait prendre ça comme de l'ironie ou comme de la sincérité. Dans tous les cas, elle n'allait pas éclaircir la situation. Parce que d'un côté, il était indéniable qu'elle trouvait la position de son voisin hilarante mais, en même temps, elle trouvait que le gars aux cheveux bleus, en face d'elle avait un peu trop confiance en lui. D'accord, elle ne pouvait pas parler, elle n'était pas mieux, voir pire mais bon ... ça personne ne le savait encore. D'ailleurs, elle aimait ça ... Que personne ne connaisse son identité. À par les Googais, ici, personnes savaient qui elle était et encore mieux, personne ne savait qu'elle-même faisait partie des Googais. Elle aimait ça. Parce qu'elle y avait réfléchi pendant la nuit et, elle en était venue à la conclusion que si elle-même ne faisait pas partie des Googais ... elle aurait surement haït ces gens et c'est très connu, quand vous détestez quelqu'un, il est très rare que vous lui fassiez confiance n'est-ce pas ? Voilà pourquoi elle préférait que son statu de Googai reste secret. Et puis ce n'était pas non plus horrible comme cachoterie, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikichi Ishimaru

→ The blue panther ←
→ The blue panther ←
avatar

♣ Messages : 171
♦ Age : 24
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : Derrière toi... *SBING* Tu l'as vu mon poing ?!
♣ Humeur : J't'en pose moi des questions ?!

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Sam 12 Juin - 12:11

Qu'il soit mal vu ou non dès son premier jour de cours ne lui faisait ni chaud ni froid. Bien au contraire, se faire une mauvaise réputation dès le début lui permettrait ainsi de montrer à tous qu'il n'est pas à prendre à la légère. Bien que cela risque de prendre un certain temps, il y arrivera quoi qu'il en coûte. S'il devait faire comme avec ce pauvre type qu'il venait de frapper juste pour avoir sa place, alors il n'hésiterait sans doute pas une seule seconde. Après tout, il ne voyait pas d'intérêt à hésiter si c'était pour obtenir le respect d'autrui. D'ailleurs, il commencerait sans doute par cette bande d'imbécile qui se croyait supérieur à lui : les Googais. Il avait déjà commencé à en faire voir de toutes les couleurs à la chef de ces derniers, à savoir Sakura, alors il n'était pas près de s'arrêter à si peu. Il prouverait de tous les moyens possibles qu'ils n'étaient pas meilleurs que lui, même si pour cela il devait se prendre un nombre énorme de carton rouge. Après tout, il s'en fichait. C'était amusent de s'attirer des ennuis continuellement. Au moins, il n'avait pas le temps de s'ennuyer ni même de rêvasser en dehors des cours. D'ailleurs, il avait hâte de faire son premier entraînement de rugby... Un sport bien dangereux et barbare, comme il les aimait tant ! Il espérait cependant tomber sur des joueurs compétant, non pas comme les autres années dans son ancienne école... Ils arrivaient à peine à courir droit. Cela prouvait à quel point ils étaient stupides et du genre intello de première.

D'ailleurs, en parlant d'intello, il y en avait déjà un bon nombre dans cette classe... Ils écoutaient tous le professeur parlé comme s'il était important. Tout ce qu'il faisait, c'était déblatéré des conneries qui ne serviraient sans doute pas à grand-chose... D'ailleurs, Ishimaru ne savait même pas de quel cours il s'agissait à l'instant, après tout, il s'en fichait un peu. Après avoir redoublé trois fois cette même année... La matière, il la connaissait comme sa poche ! Ou presque. Maintenant, il était bien installé, tout ce qu'il avait à faire, c'était de surveiller que le crétin de tout à l'heure ne désire pas s'en prendre à lui durant qu'il était ailleurs. Après tout, il était du genre tête en l'air quand il se faisait royalement chier. Mais alors qu'il fixait le plafond de cette grande pièce, il avait comme l'impression que quelqu'un l'observait. Qu'une pair d'yeux s'était posé sur lui. Il regarda devant lui, personne ne le regardait, même pas le prof qui pourtant devait déjà avoir compris qu'il était du genre à ne foutre que le bordel. Le type qu'il avait envoyé au sol ? Même pas, il était à moitié sonner... Mais à la fin, il tourna la tête, pour voir qu'une blonde le regardait. C'était donc elle ? Qu'est-ce qu'elle avait ? Un soucis avec Ishimaru juste parce qu'il lui avait balancé un crétin non loin d'elle ? Il la regarda d'un air sérieux en clignant un peu des yeux, pour finalement la regarder de la tête aux pieds, histoire de voir à qui il avait à faire. Cheveux blonds, yeux bleus, le tain de la peau un peu pâle, un pull marron, accompagné d'une jupe beige et enfin, des bottes marron. C'est bon, il avait terminé de l'observer... Il la regarda ensuite droit dans les yeux, n'affichant rien d'autre que de l'indifférence, bien que son regard le trahissait toujours autant : l'envie de botter des culs.

"Qu'est-ce tu regardes comme ça ?!"

Bah ouais, à quoi bon se présenter à quelqu'un, même s'il s'agissait d'une fille, s'il n'avait plus confiance en personne ? Il se contenterait d'être désagréable au plus haut point, histoire qu'on le laisse tranquillement dans son coin. En effet, il aimait qu'on le laisse tranquille, surtout lorsqu'il essayait de chercher quelqu'un à frapper. En fait non, ce serait bien qu'on vienne l'ennuyer, il n'aurait même plus à chercher les ennuis s'ils viennent directement à lui. En voilà une bonne chose ! Bien qu'il fallait encore que cette bande de couillons osent s'approcher de lui. Voilà une chose bien embêtante... Il avait déjà eu la preuve qu'il n'y avait pas de gros durs dans les couloirs, il avait juste eu affaire à un gringalet qui se pissait presque dessus rien qu'à la vue de son agresseur... Il fallait croire qu'il allait rencontrer quelques difficultés à trouver des personnes suffisamment audacieuses que pour s'attaquer à lui ! En même temps, quand on le regarde de plus près, Ishimaru n'est pas du genre à inspirer la confiance, bien au contraire... Un regard glacial, un sourire sadique et enfin cet air arrogant qui parfois en agaçait plus d'un. Il était comme ça, le jeune homme à la chevelure azur...

#_________________


Four Buzzy
Four Roses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hénédine G. Quinn

Poupée Tueuse
Poupée Tueuse ♥
avatar

♣ Messages : 62
♣ Date d'inscription : 02/06/2010

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Sam 12 Juin - 15:07

    Hénédine était le genre de fille qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Violente quand il fallait ou la plupart du temps de son point de vue, elle n'hésitait pas à sortir ses couteaux à toute occasion. Car, elle avait dû l'admettre, à un moment donné, elle n'était que fille et donc muscler ou non, il lui arrivait de ne pas faire le poids contre ses brute énorme et pleine de muscle. C'était d'ailleurs incroyablement chiant, à cause d'eux elle s'était parfois sentie faible et elle détestait ça ! Elle tourna la tête vers le professeur qui la regardait bizarrement du style 't'es là pour étudier'. Non, de son point du vu, elle était là parce qu'elle n'avait pas le choix. Parce que intégrer un établissement sans assister au cours, ce n'était pas permis. Quelle connerie d'ailleurs ! Elle fixa un moment le professeur dans les yeux, lui servant un sourire mielleux et des plus ironiques. Elle avait de la chance ou pas d'ailleurs mais, le professeur avait l'air assez impressionnable et sans aucune autorité. D'accord ce n'était pas encore ça qui allait l'amuser. Je vous l'accorde, il était très dur d'amuser notre chère tueuse. Elle reposa un regard sur le truc au sol qui semblait légèrement mal en point. Vous voyez, ça sa l'amusait. Non elle n'était pas sadique, elle était pire que ça. Elle adorait voir souffrir les gens mais, elle aimait encore plus lorsqu'elle en était la cause. C'était tout de même fantastique de se dire qu'on pouvait mettre quelqu'un minable, le faire souffrir et tout ça. Cela donnait un sentiment de puissance exquis. Enfin, elle elle aimait ça.

    Elle n'avait pas tort, le nouveau, la brute qui se croyait tout permis et qui était à présent assise pas si loin d'elle allait surement l'amuser. Les gens ne lui servaient qu'à cela de toute manière. Des jouets sans autres importances. Et encore, certains jouets ne l'amusaient même pas. À part pour s'amuser, elle préférait n'avoir aucune relation avec les autres. Trop compliquer, trop chiant, trop inintéressant. Elle haussa un sourcil ironique après la question du truc aux cheveux bleus. Il n'avait pas compris un truc, plus quelqu'un était désagréable, plus Hénédine trouvait cette personne amusante. Elle était donc encore plus sûre maintenant qu'elle allait beaucoup moins s'ennuyer dans ce cour de ... de quoi d'ailleurs ? Bon, ce n'était pas le problème, de toute façon elle s'en fichait. Elle n'en ferait pas son métier, vu que son métier elle le connaissait déjà.

      - Alors, je dirais que je regarde une brute aux cheveux bleus, qui se croit surement plus fort qu'il ne l'est en réalité.

    Bon c'était certain elle ne s'en ferait pas un ami. D'accord, ce n'était pas son but. Mais, s'entendre bien avec quelqu'un ça pouvait toujours être utile. Remarquez, elle pourrait surement trouver quelqu'un d'autre avec qui faire ami ami. Car, avoir du soutient vous rendait toujours plus fort et plus sûr de vous. Elle avait remarqué ça quand elle avait quitté ses parents. Elle s'était sentie un peu moins forte. Enfin, rien de bien méchant. Mais, comme quoi les jouets n'étaient pas si inutiles que ça. Enfin, après elle n'allait pas l'admettre non plus mais, elle le savait ... sans vraiment en prendre compte. Je vous accorde qu'elle est un peu étrange. Mais ça fait tout son charme ... enfin ... ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heikichi Ishimaru

→ The blue panther ←
→ The blue panther ←
avatar

♣ Messages : 171
♦ Age : 24
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : Derrière toi... *SBING* Tu l'as vu mon poing ?!
♣ Humeur : J't'en pose moi des questions ?!

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Sam 12 Juin - 20:41

Du mépris. C'était tout ce qu'il pouvait ressentir à l'égard de cette demoiselle qui le regardait depuis quelques minutes déjà. Elle semblait se payer sa tête... Du moins, c'était l'impression qu'elle lui donnait en le regardant de cette façon... Il se retenait de se lever et de lui en coller une belle en plein visage, après tout, peut-être que cela lui remettrait les idées en place... Mais autant essayer de rester un peu calme. Enfin, c'était relatif en même temps... Il avait fait ce que l'on peut appeler, une entrée remarquée. Arrivée tardive au cours alors que ce n'était que son premier jour, envoyer un élève au tapis avec un coup de pied en plein visage et surtout, ne même pas écouter ce que disait le professeur. En voilà un qui allait sans doute en ennuyer un grand nombre, de professeur de cette école. Et il allait commencer durant ce cours, dont il ignorait toujours la matière. De plus, cela ne l'empêcherait sans doute pas de savoir répondre à la moindre des questions qu'on lui poserait, étant donné qu'il avait déjà fait cette année au moins trois fois. Un avantage, mais aussi une marque de débiliter profonde. Mais après tout, il n'avait jamais prouvé le contraire. S'il avait cette réputation, c'était bien pour une raison précise, il était donc normal qu'il s'en fiche un peu qu'on le prenne pour un idiot. Mais encore fallait-il qu'on remarque le peu d'intelligence qu'il possédait. Déjà rien que le fait qu'il soit assez long à la détente devrait être suffisant par moment. D'ailleurs, encore une fois, il allait le prouver à la blonde qui venait tout juste de lui adresse la parole.

"Une brute aux cheveux bleus ? Où ça ? *Réfléchit un instant avant de comprendre qu'il s'agissait de lui* Oï ! Tu serais pas en train de te payer ma tête la blondasse ?!"

Et voici donc cette fameuse preuve de ses réactions assez tardives. En général, il peut mettre plus de deux minutes pour comprendre une quelconque réflexion, mais pour une fois, il avait été un peu plus rapide étant donné qu'elle avait donné THE indice. Cheveux bleus ! Il n'y avait personne dans cette classe qui avait la même couleur de cheveux que lui, ce qui était plus que profitable pour être honnête. Mais bon, il n'y avait pas à dire, il aimait bien être unique, c'était donc une chance qu'on lui avait offert.

Spoiler:
 

#_________________


Four Buzzy
Four Roses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hénédine G. Quinn

Poupée Tueuse
Poupée Tueuse ♥
avatar

♣ Messages : 62
♣ Date d'inscription : 02/06/2010

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Ven 2 Juil - 7:06

    Elle éclata d'un rire sonore, attirant tous les regards vers elle. Tous les élèves et même le professeur c'était retourné pour la dévisager. Beaucoup aurait-été gêné à sa place mais, pas elle. Pas Hénédine. Alors, c'est avec un grand sourire qu'elle plongea ses yeux aux mille bleus de tueuse dans ceux du professeur et c'est d'un ton plus qu'hypocrite qu'elle lui demanda.

      - Hum … Excusez-moi monsieur mais, quelle est la matière que vous enseignez ? Veuillez m'excuser, je n'ai pas vraiment suivi.

    Elle continuait de lui sourire, prouvant une bonne fois pour toute, qu'elle se fichait ouvertement de lui. Il l'a jaugea de haut en bas. Le professeur pouvait avoir plusieurs réactions, soit il la virait du cour tout simplement, soit il répondait, soit il l'ignorait. Elle attendait, patiemment, attendant de voir ce que son petit test donnerait.

      - Je suis professeur d'Histoire-Géographie Mademoiselle Quinn.

    Tiens, il avait répondu, elle s'attendait plus à ce qu'il l'ignore enfin, elle continua de lui sourire en haussant les épaules et en ce rappelant soudain de la raison pour laquelle elle avait ri si bruyamment, la brute à côté d'elle ! Elle tourna la tête vers lui, en haussant un sourcil, retenant une fois de plus un rictus moqueur. Elle trouvait qu'autant de naïveté enfin, de débilité était incroyablement drôle.

      - Dis, t'es long à la détente le schtroumf !

    Elle éclata à nouveau de rire mais, cette fois, moins fort, histoire de ne pas attirer l'attention une deuxième fois. En même temps, la discrétion est une grande arme pour une tueuse à gage. Elle sortie un de ses nombreux couteaux avec lequel elle se mit à jouer sur la table. Elle s'ennuyait, même si son voisin la brute l'amusait légèrement, d'accord beaucoup. Au moins, il faisait un bon passe-temps celui-là. Elle reporta son attention sur son couteau, qu'elle trouvait magnifique. Quoi ? Ce n'était pas sa faute, seuls les couteaux ou presque réussissaient à l'attendrir. Elle commença à penser à ce qu'elle allait faire plus tard, si oui ou non, elle allait se faire des clients. Elle avait cependant oublié une chose, trop plonger dans ses pensées surement, son couteau. Elle perdit le contrôle et celui vint se planter dans la chaussure de son voisin. Enfin, pas en pleins milieux hein, juste sur le côté. Dans tous les cas, il aurait une belle cicatrice mais, cela aurait pu être pire. Elle leva un regard vers lui, et lui sourit à pleine dent avant de se pencher pour récupérer son couteau.

      - Oups !

    D'accord, j'ai peut-être un peu menti, elle avait fait exprès d'échapper le couteau. Histoire de mettre de l'ambiance vous voyez ? En même temps, quelle idée de faire s'ennuyer une jeune fille aussi dangereuse qu'elle ? Ce n'est pas une chose à faire, c'est pourtant connu.

    Spoiler:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Heikichi Ishimaru

    → The blue panther ←
    → The blue panther ←
    avatar

    ♣ Messages : 171
    ♦ Age : 24
    ♣ Date d'inscription : 29/05/2010
    ♣ Localisation : Derrière toi... *SBING* Tu l'as vu mon poing ?!
    ♣ Humeur : J't'en pose moi des questions ?!

    Feuille de personnage
    Le personnages:
    Vos relations:


    MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   Dim 4 Juil - 9:16

    [hrp : Désolé du retard, j'avais plusieurs rps à faire, mais le voilà enfin (: ~]

    Il baillait... Il baillait d'un ennui mortelle, les pieds toujours installés sur son bureau de cours. S'il était ici, c'était seulement parce qu'il en avait marre de rater cette année, encore et encore. Cela faisait déjà la troisième fois qu'il la refaisait ! À la longue, il en avait légèrement marre et voulait absolument passer à la vitesse supérieur, histoire de sortir de cet endroit remplis de restriction... Mais pourtant, s'il quittait au plus vite l'école, il n'aurait nulle part où dormir... Alors, autant faire traîner les choses un minimum... Même si cela devait être ennuyeux. Enfin, là, il avait la chance d'être tombée sur une voisine de banc assez fouteuse de merde, un peu dans son genre. Au moins, il aurait le droit de dire qu'il n'allait pas s'ennuyer tant que ça dans cette classe. Il la regardait depuis sa dernière réponse, alors qu'elle éclata d'un rire qui fit se retourner toute la classe. Après tout, il y avait de quoi, vu comment elle avait éclaté de rire... Enfin soit, le prof c'était retourné aussi et elle avait eu la géniallissime idée de lui demander quel cours est-ce qu'il enseignait. Histoire-Géographie ?

    "Raaaah ! 'Tain mais quel cours de merde..."

    Il soupira après avoir lâché ça. Après tout, c'était un cours qu'il avait toujours détesté ! Il allait foutre un bordel monstre dans cette salle de classe, ça, c'est sûr ! Adieux les bonnes manières du premier jour~. Enfin, il n'avait jamais appliqué ça... Il préférait montrer tout de suite qu'il n'était pas une personne à se mettre à dos ou encore à faire chier. Il tourna ensuite la tête vers la blondasse qui lui avait adressé la parole tout à l'heure, alors qu'elle pris à nouveau la parole. Un schtroumf ? Il ressemblait à un schtroumf ? Du haut de ses un mètre quatre-vingt ?! What the fuck ? En voilà une drôle, d'insulte !

    "Gné ?! Un schtroumf ?! Mais t'en as de ses insultes sérieux... Encore heureux que j'suis pas un nain, ça m'irait à ravir..."

    Bien évidemment, il avait dit ça d'un ton des plus ironiques possibles, affichant un semblant d'air sérieux, qui ne servait qu'à cacher son véritable visage. Il la regardait à nouveau rire, mais cette fois-ci bien plus discrètement, alors qu'il commençait à se poser des questions. N'aurait-il point fait carrière dans le monde du comique ? La faire rire aussi souvent alors qu'il était comme ça tous les jours, c'était presque comme s'il agissait comme un véritable pro. Bon, par contre, il se passera de raconter des blagues, étant donné qu'il n'avait point ce genre de choses dans sa réserve personnelle. Il se contentait donc de la regarder rire, limite en baillant, alors qu'elle sortit l'un de ses couteaux. Tiens, encore une qui prend un malin plaisir à se défendre avec des armes... Il fallait croire que la lâcheté était partout dans ce bas monde... Mais quoi qu'il en soit, il s'en fichait un peu. Il la regarda faire, jusqu'à ce qu'elle lâche son couteau dans l'inattention -ou pas-, celui-ci allant se réfugier dans la chaussure du pauvre voisin de tout à l'heure. Il essayait de se retenir de rire en voyant la tête de ce même voisin, puis la façon dont elle s'excusait... "Oups" ? C'était quoi ça ? Sans plus attendre, il éclata de rire sans faire attention aux autres élèves, tombant même de sa chaise tellement il se marrait. Il tapait de son poing contre le sol sans pour autant s'arrêter, se relevant ensuite doucement en pointant la blondasse du doigt, toujours aussi souriant.

    "T'aurais du voir ta tronche avec ton p'tit "oups" à la con ! C'était terrible !"

    Il continuait à rire, tandis que de son côté, l'autre crétin hurlait au martyre tellement il avait mal... C'était quoi cette tapette ?! Il avait eu un couteau qui s'était planté sur le coin de son pied et il hurlait comme un gros gamin ? En voilà un qui allait énerver Ishimaru... Sans plus attendre donc, il se leva et pris la tête de ce dernier, la fracassant d'un coup sur le banc en se frottant ensuite les mains l'une contre l'autre, tandis que toute l'attention de la classe s'était reporté sur l'arrière de cette même classe.

    "Hey ! D'où vous m'regarder comme ça vous ?! Tournez vos bêtes têtes et regarder vot' prof en bavant bande d'intellos ! "

    Bizarrement, ça avait marché, même le prof semblait s'être retourné. Ca c'était ce que l'on appelait avoir la classe ! Il sourit d'un air satisfait alors que l'autre qui s'était fait fracassé le crane contre le banc la fermait enfin. Voilàààà, ce n'était pas si dur finalement ! Il tapota doucement la tête du pauvre assommer en souriant, s'asseyant à nouveau sur sa chaise, les pieds sur la table tout en gardant son sourire.

    #_________________


    Four Buzzy
    Four Roses
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé





    MessageSujet: Re: Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]   

    Revenir en haut Aller en bas
     

    Dis-moi, tu sais qui je suis ? [PV : Heikichi]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    #_Tokyo High School :: Tokio High School -rp- :: Batiment Scolaire :: # Les salles de cours :: # Classes des 4èmes années-