AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tokyo high School recrute > ici <   |   Nous avons besoin de garçon rapidement  |   Attention attention, les heures de colles vont être distribuer à ce qui le méritent .

Partagez | 
 

 Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikazuki Sakuraka

The Night Eyes

 The Night   Eyes
avatar

♣ Messages : 36
♦ Age : 22
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : En train de jouer de la guitare electrique dans la salle de musique ♥
♣ Humeur : Dangeureuse ♥

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Mar 8 Juin - 11:56

Je me sentais d'humeurs délinquante.. J'avais mauvaise mine, j'avais passée ma journée a dormir en classe et a me faire engueuler par les profs et je n'arrêtais pas de tituber dans les couloirs ou de m'engueuler avec les élèves qui passais... Je me sentait presque pitoyable ..Le seul endroits que je trouvais reposant était le toit... Je regardais a droite puis à gauche, vérifiant que personne ne m'avais suivit ou ne me verrais et fonçais, après ma vérification, a toute vitesse dans les escaliers et montais vers la porte du toit, l'ouvrais et avec un peu d' hélant je courais au sautais en fermant les yeux, appréciant le vent qui soufflais sur mon visage..J'atterris et je m'affalais sur le sol froid et rafraichissant. L'air était chaud et humide alors que le sol, lui, était frais et rafraichissant.. Un vent passa sur mon dos légèrement couvert, me donnant de long frisson de fraicheur.. Je souriais en frissonnant encore et me relevais puis me tournais vers la porte pour monter sur le deuxième toit, qui se situais, maintenant, devant moi. Je m'approchais et montais le petit escarbot qui se tenais contre le mur .. Arrivée en haut, j'ouvrais mes bras et respirais l'air frais et laissais le vent me poser doucement sur le sol.. Mon T-shirt relever, ma jupe aplatit sur le sol, j'ouvrais enfin les yeux pour regarder le ciel bleu et les oiseaux.. Sans m'apercevoir qu'un gros nuage gris arrivais droits sur moi. Je voyais les petits oiseaux faire " cui cui ", les nuages se déplacer avec lenteurs et chanter ensemble dans une valse magnifique.. Je m'imaginais un monde de musique et je joie, dans ma petite tête.. Les oiseaux parle, la pluie chante accompagnée des voix magnifiques des nuages... Les chats et leurs chant de ronchons, les portes colorée de couleurs arc-en-ciel, l'eau qui marche et court en ronde au milieu de la grande cour. Les herbes dansant avec les petites fleurs et le vent qui les poussent et chante en harmonie avec eux.. La pluie tombais abondamment sur mon corps léger et blancs. Mais malgré tout, je chantais avec joie. La pluie c'était arrêter et je n'avais pas entendu le bruits de la porte grinçante.. Je m'était assoupis quelque minutes et j'entendais ma voix s'assoupir elle aussi... Je tombais dans le paradis des songes quand tout à coups j'entendis une vois: " Tu sais que l'ont a pas le droit de monter sur le toit ? "
Je me réveillais en sursaut et regardais les jambes de la personne qui me regardais.. Je n'osais pas lever les yeux vers elle et pris mes cheveux blonds dans mes mains, pour les épongée et répondit: " Oui, mais c'est bien le seul endroits qui me permet de me reposer ... " Puis je marmonnais: " même si je doit enfreindre les règles.. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaenne M. Dean

» Perfect & Unbearable
» Perfect & Unbearable
avatar

♣ Messages : 114
♦ Age : 23
♣ Date d'inscription : 03/06/2010
♣ Localisation : Sens tu le revolver aux creux de tes reins ? Entends tu le grincement de la détente ?
♣ Humeur : Détestable.

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Mar 8 Juin - 19:15

    Kaenne sentait son âme ... Vide. Elle n'avait envie d'absolument rien a ce moment présent, et ses yeux éraient -tout comme elle- dans les couloirs du Lycée. Ne rien faire, s'allonger, fermer les yeux et qu'on la laisse tranquille. Elle voulait le silence, plus de bruit, rien que celui du vent fouettant son visage. Ces donc de façon inconciente qu'elle se dirigeait lentement vers le Toit, qui était théoriquement, le seul endroit où elle pourrait se reposer, réfléchir peut être même sur tout ce qui l'entourait. Inutile de vous cacher qu'elle n'était pas d'humeur et qu'éviter de la taquiner était la meilleure solution que l'on puisse choisir. La demoiselle entendait simplement le bruit de ses talons sur le parquet lustré. Les néons lui crevaient littéralement les yeux. Elle se mouvait la tête baissée, ce qui n'était jamais de son quotidien, autant vous dire qu'abaisser le front était un pur signe de soumission pour elle. Mais aujourd'hui, et a cette heure, elle s'en moquait bien, de se qu'on pouvait penser d'elle. Elle ne voulait qu'une chose : Qu'on se ne s'approche pas. Les bras balants et la démarche lente, Kaenne s'appuya sur la rampe. Elle avait redressait le dos trop vite et sa vue se brouillée, pour passer d'une image d'un net effrayant à une brume noire réconfortante. Allait-elle enfin dormir ? Tout ce varcanme qui venait du dehors, de la cours arrière et avant allait-il enfin cesser ? Tous ces prétentieux allaient-ils enfin se taire ? Elle attendit quelques secondes, le coude gauche épousant la forme de la rampe de fer gris. Tout sentait la peinture ici. Cette odeur lui donnait a présent la nausée. Kaenne avait l'impression que tout la contrariée, en passant de la froideur du barreau a cette odeur immergente. Elle n'en pouvait plus. Elle se redressa donc et se mit a courir, sautant de marches en marches pour rejoindre le plus rapidement possible le Toit. Ce serait réellement le seul endroit où elle pourrait se trouver en Paix. Si ce n'était pas le cas, elle se contenterait de faire une esclandre, profitant de son statut pour faire sermoner a bon escient l'élève qui enffreindrait la lois. Elle passa sa main sur son visage, frottant sa joue droite énergiquement, dans l'intention peut être de se reveiller un peu. Elle ferma de nouveau les paupières, laissant cette noirceur l'envahire pour s'en impregner, profiter, devenir ivre de cette paix intérieure qui fesait place quand elle se coupait de cette lumière glacée. Magdalene se saisit de la poignée. Comme elle s'en doutait, elle n'était pas fermée. Tant mieux, elle n'aurait pas a la défoncer, et ça ferait moins de bruit. Elle n'aurait pas supporté.

    Elle tourna donc la poignée et poussa doucement sur la porte. Pas qu'elle voulait empecher le grincement pour éviter d'alerter, mais elle savait que ce son gracille la ferait traissaillir, et elle n'était pas du genre masochiste, en gros elle ne cherchait pas non plus a se faire mal pour le plaisir. Lorsqu'elle fut même a peine entre baillée, elle sentit l'air frais et bien fesant venir lui ravire les dernières chaleurs éprouvées. Elle ne put s'empecher de nouveau de fermer les yeux. Elle était dans une telle extase qu'elle aurait put rester ainsi pendant des minutes. Mais la fatigue la suppliait d'aller s'assoir, s'allonger, s'affaler, même, sur le toit. Elle marchait donc a taton, s'appuyant frelement sur le bord du Toit, fait certainement d'un bon ciment. Elle s'accouda, sentit son poids la deverser en avant, pas suffisament pour qu'elle bascule mais elle se sentit revivre, acquérir cette plénitude pendant si longtemps recherchée. Le chemin pour arriver ici lui avait semblait interminable. Pourtant il ne s'agissait là que de quelques maigres mètres facilement enjambables. Sa tête sagement posée sur ses avant bras croisés, elle sentit les dernières gouttes de la pluie tomber sur ses mains. Un frisson de bien être la parccouris. Elle n'avait plus envie de bouger. Plus envie de penser. Elle n'avait pas même fait attention si quelqu'un se trouver ici ou non. Elle fit donc un ultime effort ce retourner, les coudes fermement encrés dans le ciment, scruttant le Toit. Raté. Elle n'était pas seule. Un air de dégout passa sur son visage. Kaenne avait envie de tout tapper, a ce moment là. Elle ne demander rien d'autre que la solitude, contrairement a son habitude. Alors pourquoi ne pouvait elle pas trouver un endroit de calme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikazuki Sakuraka

The Night Eyes

 The Night   Eyes
avatar

♣ Messages : 36
♦ Age : 22
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : En train de jouer de la guitare electrique dans la salle de musique ♥
♣ Humeur : Dangeureuse ♥

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Jeu 10 Juin - 14:26

J'osais enfin lever les yeux vers mon interlocutrice. Ces cheveux châtains( ou brun, je sais plus. )Sa peau beige et éclairée par le soleil qui séchais mes cheveux blonds, éblouissais mes yeux bleu. Quand mon regard croisa le sien, je le laissais planter dedans.. Elle était belle et avais une certaines élégance, par rapport a moi et mes habits tremper. Je me levais, épongent une dernière fois mes cheveux et m'excusais de mon intrusion ici.. Elle avais du être là depuis longtemps.. Et remarquais, derrière son magnifique visage, un air de vouloir du repos, je comprenais tout de suite que je devais m'en aller mais je ne voulais pas .. Mon âme de délinquante était toujours là et je gardais mon regard poignant dans le sien lui montrant que, elle pouvais être n'importe qui que je ne bougerais pas d'ici, même ci cela vaut une punition. Le vent soufflais sur nos cheveux et faisais comme une onde sur les flaques du toit. Je souriais a la jeune fille et lui dit: " Je constate que vous êtes fatiguée.. Vous savez, l'infirmerie est libre pour le moment alors vous pouvez aller y dormir, et l'infirmière vous laisseras en paix pendant votre sommeil alors.. " Puis je m'écartais et me secouais dans tout les sens, comme un chien qui enlève l'eau de son corps. Mes cheveux était en pagaille et je rigolais de ma bêtise, remettant mes cheveux blond, comme il était avant, avec quand même un peu de difficulté. Puis je m'asseyais sur le rebord du petit immeuble et prenais ma guitare, en ne me souciant plus de la jeune fille. J'accordais doucement ma fidèle amie, ma guitare, et commençais a jouer une petite berceuse ..Puis soupirais en disant: " .. Pas encore ça on dirais.. " Puis je remarquais que la jeune fille était toujours là et qu'elle n'était toujours pas partit se reposer puis je lui dit: " Peut-être que tu veux la place, mais tu peut très bien t'allonger quelque part d'autres sur le toit pour dormir tu sais... Je pense que si tu t'écarte assez de moi tu ne m'entendra pas. " disais-je en lui faisant un sourire assez forcée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaenne M. Dean

» Perfect & Unbearable
» Perfect & Unbearable
avatar

♣ Messages : 114
♦ Age : 23
♣ Date d'inscription : 03/06/2010
♣ Localisation : Sens tu le revolver aux creux de tes reins ? Entends tu le grincement de la détente ?
♣ Humeur : Détestable.

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Jeu 10 Juin - 14:44

    Les personnes bavardes ? Ca l'exasperait. Kaenne se dressa, essayant de s'enhardir, imposant sa présence a la demoiselle trempée. Elle n'arretait pas de parler. Comme quoi, ELLE, Googai, porteuse de duix huits noms, douzième de ces derniers allait se reposer dans une infirmierie ne comportant que trois lits maximums dont des vingtaines d'étrangers c'étaient déja reposés dedans. Sérieusement ? Laissez moi rire. Elle croisa les bras, s'appuyant contr ele bord du toit, fixant aussi méchament qu'elle ne le put la demoiselle qui commençait a sortir sa guitare. Une musicienne, certainement. Un sourire narquois étira ses lèvres elle suivit des yeux la Guitariste, attendant que celle ci se soit posée et eut commencé a gratter les cordes pour s'approcher d'elle. Elle posa sa main sur le manche de la guitare en l'abaissant, se courbant pour que son visage soit a hauteur de son interlocutrice, tout en empechant la jeune fille de continuer de jouer. Kaenne fronça progressivement les sourcils, c'était un moyen comme un autre de faire une démonstration de son mécontentement.

    Tu comprendras bien vite que je fais ce qu'il me plait. Les ordres, c'est pas à toi de les donner.

    Elle se redressa, toisant la fille de cet air arrogant dont elle usait et abusait a souhait. Elle positionna ses mains sur sa hanche droite, balançant d'un mouvement de tête ses longues boucles qui finirent pas tomber aux creux de ses reins. Sa respiration calme fesait soulever sa poitrine lentement, au rythme de cette dernière. Elle avait envie de saisir la guitare et de la balancer par dessus le rebord du Toit. Mais le plaisir devait durer, elle aimait étaler son autorité, en user sur long therme, inutile de le faire tout de suite, peut être après. Surement, même. Toutes les attitudes qui fesaient d'elle se qu'elle était pouvait directement connoter aux Googai. C'était son but. L'imposer sans le dire. C'était assez paradoxale, mais ça permettait de juger le taux de connerie de sa 'provocatrice', si on pouvait appeller cela comme ça.

    Kaenne s'éloigna un peu, tournant le dos un court instant a la musicienne. Elle ne prettait pas trop d'attention a ses attitudes, elle s'en moquait bien, du moment qu'elle comprenait qu'ici, c'était Kaenne Magdalene Suzy Eleonore Lisbeth qui fesait la loi. Elle ouvrit de nouveau le bouche, pour dire encore quelque chose - oui, très logique. Elle darda de son regard clair la jeune fille.

    Et puis, on ne s'adresse pas à moi sans avoir donné un nom. Surtout si tu es ... Une simple étudiente.

    Elle réprima une figure de dégout en direction de l'instrument qu'elle tenait toujours sur ses genoux. Kaenne employait rarement des mots trop vulgaires. Ca lui arrivait, mais elle tenait a garder une certaine élégance dans tout ce qu'elle fesait. Elle n'avait pas besoin d'user d'un language de rustre pour se faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikazuki Sakuraka

The Night Eyes

 The Night   Eyes
avatar

♣ Messages : 36
♦ Age : 22
♣ Date d'inscription : 29/05/2010
♣ Localisation : En train de jouer de la guitare electrique dans la salle de musique ♥
♣ Humeur : Dangeureuse ♥

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Jeu 10 Juin - 15:09

La jeune fille était surement une Googai, sa se voyais dans le ton de sa voix. Elle avais posée ma guitare sur ces genoux et elle regardais ma fidèle amie d'un air de dégout.. Même si elle était supérieur elle se croyais vraiment pour une personne qui pourrais me battre.. Cela ce voyais, elle n'avais l'air de rien connaitre des difficultés des autres.. Je soupirais un long moment et la regardais se dandiner comme un paon arrogant. Puis les dernière paroles de la jeune fille allais presque me faire perdre mon sang-froid:
"Et puis, on ne s'adresse pas à moi sans avoir donné un nom. Surtout si tu es ... Une simple étudiante."
Je réfléchissais pendant quelque secondes a ces mots qui raisonnais dans ma tête ... Et je dis a haute voix: " Et alors..? Tu n'est qu'une enfant gâtée ma chère.. Je ne te connais pas non plus, tu ne m'as pas donnée ton nom et juste parce que, MADAME, est une Googai, que MADAME a des gens pour la protéger .. Humph, tu n'avais qu'à arriver après moi, sa aurais été plus simple non..? " Puis je m'arrêtais sur ma phrase et n'écoutais plus les paroles et ne regardais plus les gestes de la jeune fille. Je rangeais ma guitare a son endroits initial et me tournais vers la jeune fille: " Tu n'est qu'une gamine à l'intérieure.." Je bouillonnais, je ne pouvais pas supporter de voir se visage qui n'est qu'un masque d'arrogance." Du respect ? Quel respect ? Ils veulent plus que l'ont soit soumis a eux et appelle ça du respect ? .. " pensais-je. Je bouillonnais encore et encore en moi, mon cœur battais de plus en plus et mes mains tremblais..Puis je descendais de ce petit muret, posais ces mains sur mon visage et respirais du mieux qu'elle pouvais..Elle tentais de calmer ça colère .. Repensant a ces mots qu'elle venais de prononcer .. Elle soupirais: " Pff.. Pardon de m'être emporter, la prochaine fois j'essayerais de ne pas te crier dessus comme ça.. " Je restais contre le murs et me disais que je n'aurais pas dû dire ces méchante choses.. Cette s*l*p*r*e de mauvais caractère remonte ont dirais..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaenne M. Dean

» Perfect & Unbearable
» Perfect & Unbearable
avatar

♣ Messages : 114
♦ Age : 23
♣ Date d'inscription : 03/06/2010
♣ Localisation : Sens tu le revolver aux creux de tes reins ? Entends tu le grincement de la détente ?
♣ Humeur : Détestable.

Feuille de personnage
Le personnages:
Vos relations:


MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   Jeu 10 Juin - 15:26

    Les mots lui parvinrent. Un a un. Les insultes qu'elle enchainait avec une fluidité déconcertante. Elle osait. Les yeux de Kaenne s'ouvrirent peu a peu, en sentit la rage naitre au fond d'elle.

    Et alors..? Tu n'est qu'une enfant gâtée ma chère.. Je ne te connais pas non plus, tu ne m'as pas donnée ton nom et juste parce que, MADAME, est une Googai, que MADAME a des gens pour la protéger .. Humph, tu n'avais qu'à arriver après moi, sa aurais été plus simple non..?

    Depuis quand se permettez t-on de lui parler sur ce ton ? Pour qui, cette pauvre fille, attachée a sa guitaire telle une vagabonde, pouvait-elle parler de Kaenne ainsi ? Comment cet affront pouvait-il rester impuni ? Kaenne la fixa, dardant de cette noirceure qui bouillonnait en elle le corps frele de la demoiselle. Sa main la démangeait, elle sentait ce sang couler dans ses veines, ses muscles se contracter. Elle allait y aller, s'approcher d'elle, et giffler son visage d'arrogante. Elle pourrait le faire, elle pourrait également la retrouver dans sa chambre, portant son Revolver sur sa tempe, savourant amèrement les derniers instants de vie de la musicienne. Elle ferma un instant les yeux, décidant de jouer la carte de l'indifference. Après tout, comment des mots prononcés avec tant de difficultés et avec si peu de valeur pouvaient-ils l'atteindre ? Elle se réprimendait intérieurement de s'être un instant égarée dans le macabre. Elle l'avait déja fait, ce n'était pas le problème. Mais TOUT pouvait servire, même ... Une simple étudiante.
    Elle se tourna donc vers la demoiselle, continuant d'absorder lentement chacune de ses paroles. Enfant gatée et irrespectueuse était dans le lot. Elle sourit, hypocritement a ces paroles.

    Tu as aussi peu de valeur que tes paroles.

    Elle n'avait pas besoin de s'enflammer. Elle se contentait de répondre, calmement, le regard vide, cet air d'indifference encré sur son visage. Elle croisa les bras, attendant que la jeune fille ai fini son cirque, son caprice, puisqu'au final, le plus gamine des deux, c'était bien elle, pas Kaenne. L'Héritière avait pour elle le calme. Ca énervait souvent bien plus que l'emportement. Les pulsations fesaient monter plus haut sa poitrine, mais très vite, sa respiration retrouvait un rythme normal, abandonnant ses exces de colère qui pouvaient lui faire faire l'irréversible.

    Pff.. Pardon de m'être emporter, la prochaine fois j'essayerais de ne pas te crier dessus comme ça..

    Kaenne haussa un sourcil. En plus d'être punément capricieuse, elle était lunatique. Bravo, bravo. D'ailleurs, La demoiselle se mit a applaudir, fixant fermement la musicienne assise. Elle sourit,extremement amusée. Si elle voulait jouer, aucun soucis, elles joueraient. Kaenne était très mauvaise perdante, la triche n'avait aucun secret pour elle d'ailleurs. Elle croisa de nouveau les bras, arretant de tapper main dans la main. On pouvait voir sa prochaine parole comme une espèce de ... Seconde chance. Ou pas. Le problème avec Kaenne, c'est qu'on ne sait jamais lorsqu'elle est vraie ou lorsqu'elle est fausse. Elle balaya l'air d'un geste de main aussi arrogant que d'habitude, s'adressa a l'insouciente.

    Très beau discours ... La prochaine fois, tu y réfléchiras a deux fois. Qu'importe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite bétises ne fera de mal a personne [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#_Tokyo High School :: Tokio High School -rp- :: Batiment Scolaire :: # Le toit-